Le blog dAdrien

Le blog dAdrien

The Strokes - Comedown Machine

Ca fait un moment que je voulais faire cet article, alors il est temps !

Comme vous avez pu le remarquer, la blog s'est doté aujourd'hui d'une nouvelle interface, qui ne change pas énormément, mais que je trouve néanmoins plus agréable.
Mais ce n'est pas le sujet, et je viens aujourd'hui vous parler du dernier album des Strokes ! Les nostalgiques du blog (s'il en existent) y verront la chanson du week-end, mais c'est le hasard, et voici donc mon avis sur Comedown Machine :




Après leur troisième album First Impression of Earth en 2006, les Strokes avaient fait une longue pause pour revenir il y a deux ans avec l'album "Angles".
Ce dernier avait déçu bon nombres de fans, dont moi, et pour cause, les Strokes ne nous offraient pas ce à quoi ils nous avaient habitués.
A part 2 ou 3 titres comme le single "Undercover of Darkness" qui reste sans doute le meilleur de l'album, le reste était loin d'être aussi folichon. Une longue attente pour une grande déception donc, voici quel souvenir a laissé l'avant-dernier album.

Mais le groupe n'a pas attendu 5 ans pour revenir cette fois-ci et a sorti son dernier album du nom de Comedown Machine fin Mars dernier.
Quelques semaines plutôt avait été publié le troisième titre de l'album, "One Way Trigger", avec un synthé digne des années 80 limite insupportable et un chant encore plus différent que dans Angles. Ceux qui se réjouissait de retrouver le groupe allaient donc encore être déçus.
Et puis l'album est finalement sorti, et on a pu se faire notre avis sur autre chose qu'une seule chanson. Alors le 5ème album des Strokes : Réussi ou déçevant ?

On commence l'album avec une chanson qui nous rappellera le style différent que le groupe a adopté avec Angles, mais qui nous donnera néanmoins du plaisir à écouter. Le deuxième titre, "All the Time" nous rappelle clairement les premiers albums du groupe, et on est alors content d'écouter ici une chanson qui s'accorde avec ce que l'on avait envie d'entendre. Vient ensuite "One Way Trigger", que je n'aimais pas du tout au début. Et puis à force de l'écouter, on commence à s'y habituer, puis même à l'apprécier.On retrouve en 4ème "Welcome to Japan", ma chanson préférée de l'album, qui est un mélange entre les anciennes chansons et les nouvelles. La 6ème, "50/50", est sans doute celle qui nous rappelle le plus les premiers albums. Plus rock, une voix plus saturée, un Julian Casablancas qui gueule pendant le refrain, l'époque de First Impression of Earth est de retour.
Je ne vais pas continuer à décrire chaque chanson une par une surtout si c'est pour faire une phrase pour chaque, mais c'était pour donner le ton de l'album.
Ce dernier comporte donc autant de titres que l'on peut qualifier de "comme avant" que des nouvelles trouvailles du groupe.

Mais celles-ci sont elles aussi décevantes que sur Angles ?
Loin de là !
Si comme bon nombre de gens, j'avais été déçu par cet album, Comedown Machine est quant à lui vraiment réussi.
Les Strokes continuent d'avancer dans cette nouvelle voie et ça leur réussit finalement. Les fans de la première heure seront heureux de retrouver des titres qui leur rappelleront les débuts du groupe, même si ils sont peu nombreux par rapport aux autres. On retiendra surtout "All the Time" et "50/50", les plus rock de l'album, mais on ne laisse pas pour autant les autres, et les titres comme "Welcome to Japan" ou "Happy Ending" viennent compléter la liste des meilleurs chansons de l'album. Les chansons dont le style diffère du groupe ne sont pas dans mes préférées, car même si l'album est bon, je préfère évidemment leur style d'avant.

Mais rien ne sert de se plaindre, et il vaut mieux plutôt essayer de profiter de ce qu'on nous offre puisqu'on apprendra au final à l'apprécier.
A ma première écoute de l'album, j'étais assez déçu, n'ayant retenu vraiment que les 4 chansons citées plus haut, puisque c'était ce que j'attendais du groupe. Les autres chansons n'étaient pas mauvaises, bien au contraire, mais n'étaient pas ce à quoi l'on s'attend en écoutant The Strokes. Et à force d'écoutes, l'album s'est révélé bien meilleur et même très bon.

Pour ceux qui ne veulent que ce que les Strokes faisaient avant, alors il ne fait aucun doute qu'ils n'aimeront pas du tout l'album, au risque de cracher dessus et de le bruler au dessus d'un pentagramme en feu, bien que ce soit à mon humble avis un peu excessif.
Mais pour les autres, il faudra simplement s'habituer au nouveau style des Strokes sans quoi il sera difficile d'aimer les nouvelles chansons. Les chansons sont bonnes, mais ne sont pas ce que l'on vient chercher en écoutant les Strokes. Comme je l'ai dit, on retient donc celles qui sont le plus fidèle au groupe, comme quoi il n'y a pas de hasard. L'album est bon, mais pas parfait, et j'espère que la période des Strokes plus rock n'est pas révolue, sans quoi les prochains albums pourront eux aussi êtres biens, mais pas aussi bons que les premiers.






12/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi