Le blog dAdrien

Le blog dAdrien

Kick-Ass 2

Aujourd'hui au cinéma, j'avais décidé en sortant du film de ne pas en faire d'article histoire de ne pas descendre mon héros favoris, mais le fait est que même en me disant le contraire, je n'ai pas réussi à apprécier ce film autant que je le voulais.

//media.melty.fr/article-1644885-ajust_930-f1374753108/l-affiche-de-kick-ass-2.jpg
(Pourquoi n'ont-ils pas choisi cette affiche comme affiche Française ?)

Si il y avait bien une suite que j'attendais depuis la sortie du premier, et vous le savez autant que moi, c'est bien celle de Kick-Ass !
Grosse révélation qui m'avait fait aller voir le film 4 fois au cinéma en 2010, j'avais pris une véritable claque dans la gueule après la première séance.
L'histoire était simple mais originale : Un film de super héros, mais avec des gens sans pouvoirs. Le tout affublé d'une ambiance geek, de chansons énergiques et bien choisies, et de musiques qui collent parfaitement aux scènes.
On retrouvera d'ailleurs le thème principal à plusieurs reprises dans Kick-Ass 2.

Mais si j'avais autant apprécié le premier, c'est parce que je ne connaissais pas du tout Kick-Ass ! Je ne connaissais pas le comics, je n'avais vu ni l'affiche, ni la bande-annonce, et j'y ai été aveuglement, pour finalement découvrir ce chef d'oeuvre. Ce n'est pas le cas avec Kick-Ass 2.
Déjà, rien que d'avoir vu le premier, nous enlève la surprise des personnages et de l'univers. Ca on y peut rien, et ce n'est pas pour autant qu'une suite ne peut pas être meilleure ou en tout cas tout aussi bonne.
Mais m'étant beaucoup intéressé au héros après le film, j'ai lu tous les comics, Kick-Ass et Kick-Ass 2, ainsi que les Hit-Girl.
Si le premier film respecte les grandes lignes du premier comics, il s'en éloigne en revanche sur certains points, et j'ai justement préféré ces écarts de scénario dans le film par rapport au comics, qui rendait l'histoire parfois plus dramatique.

Pour Kick-Ass 2, c'est différent.
En sortant du film, je me suis dit que l'histoire collait trop au comics, et que du coup, si on les avait lu, nous n'avions aucune surprise.
Rien qui se trouve dans le film qui ne se trouve pas dans le comics.
Mais en y réflechissant bien, c'est faux, et les seuls points qui divergent du comics, et bien j'aurais préférés qu'ils y soient fidèles. Déjà, le film Kick-Ass 2 suit l'intrigue du comics Hit-Girl, qui fait le lien entre les comics Kick-Ass et Kick-Ass 2, ainsi que de ce dernier.
Je pensais donc que l'histoire de Hit-Girl était une histoire inédite qu'on ne verrait pas sur grand écran, mais ce n'est pas le cas, puisqu'elle constitue en réalité la première partie du film. Les grandes lignes de Kick-Ass 2 sont là dès le début, mais n'aboutissent pas à la fin que j'espèrais.
Attention aux spoilers maintenant pour ceux qui n'ont pas vu le film ou n'ont pas lu les comics, je vais parler des différentes scènes.

Je trouvais que le film collait trop au comics, n'apportant aucune surprise, mais pourtant, la fin n'est pas la même ! En effet, nous avons bien un combat final, mais celui-ci se fait dans un entrepôt, celui du MotherFucker et de son équipe.
Kick-Ass et Hit-Girl arrivent, accompagnés de la leur, et le combat se fait alors ici, se terminant sur la mort du MotherFucker (sauf si vous restez après le générique) et sur l'arrestation de tous ses sbires.
Le film se termine alors sur une morale qui montre que l'on a pas besoin de super héros, mais juste de héros de tous les jours.

Et quand on a lu le comics, on ne peut s'empêcher de penser à quel point la fin aurait été tellement plus grandiose si pour le coup, elle avait continué à le respecter. En effet, le combat y est beaucoup plus impressionnant : il se déroule dans les rues de New-York, faisant de Times Square une véritable arène ! Ça aurait pu être tellement cool de voir ça dans le film !
D'autant que si le combat prend fin, de la même manière cette fois-ci entre Kick-Ass et le MotherFucker (j'ai encore envie de dire Red Mist), à savoir sur un toit, en un contre un, la suite n'est pas la même. Comme je l'ai dit, tout se termine plus ou moins bien à la fin du film, alors que ce n'est pas du tout le cas dans le comics !
En effet, après avoir mis la raclée aux super vilains, Kick-Ass balance le MotherFucker du toit, celui ci agonisant alors à terre, mais pas encore mort.
Les flics déboulent sur Times Square, et arrêtent alors Hit-Girl, qui venait juste de sauver New-York, ainsi que Marcus, puisqu'il connaissait son identité.
C'est ainsi que se termine le comics Kick-Ass 2, en plein cliffhanger, et sur un ton beaucoup plus tragique que dans le film, et que j'aurais bien aimé retrouver.

//www.lyricis.fr/wp-content/uploads/2013/07/Kick-Ass-2-Photo-Promo-44.jpg

Je viens faire une dernière comparaison entre les deux oeuvres pour relever l'autre mauvais point du film : l'humour trash.
Le premier Kick-Ass mêlait humour et violence à la perfection, alors qu'il n'en est pas de même pour cette suite. Je ne sais pour quelle raison, mais le film se montre beaucoup plus vulgaire que le premier, et c'est bien dommage.
Hit-Girl reste fidèle à elle-même et sortira alors des répliques assez crues mais qui sont dans la lignée de son personnage (Ca va chier les enculés !). Le fait est qu'on dirait que le film veut en faire trop, et entre le MotherFucker sadomaso, et les différentes répliques un peu trop crues à mon gout, on a le droit à une version trash de Kick-Ass. Alors au début c'est drôle. C'est bien ridicule de voir Red Mist prendre des habits pas faits à la base pour se déguiser de la sorte, mais on s'en lasse vite, et en plus de ne pas devenir un méchant charismatique, d'autres scènes nous font regretter un humour plus subtil.

Alors que la seule réplique de Jim Carrey quand il s'adresse à Insect Man en disant "Tant que ton coeur est pur, tu peux sucer ce que tu veux" relève de celles qui sont vraiment drôles, on retiendra d'autres scènes comme celle du réfectoire dont on aurait bien pu se passer.
Spoilers à nouveau pour ceux qui n'ont pas vu le film : Lorsque Mindy vient se venger des filles , elle les fait alors victimes de son appareil et c'est 3 fontaines de vomis qui se mettent en route. Ceux qui l'ont vu savent de quoi je parle, et c'est vraiment LA scène qui aurait pu être évité. C'est le summum de l'humour trash dans le film, et si ça a pu en faire rire certains, ça m'a personnellement embarrassé, prouvant que ce deuxième volet était centré sur un humour différent du un car beaucoup trop lourd. Dans les comics Hit-Girl, elle assomme la fille, pour la suspendre au dessus du vide et lui faire comprendre qui est-ce qui commande. C'est fidèle à Hit-Girl, c'est classe, c'est propre.
C'est pas du vomis gratuit dans la gueule, suivi d'une encoprésie. (Ca aura au moins eu le mérite de me faire placer ce mot)

Voilà pour ce qui est des défauts du film, il a sans doute l'air d'une sombre merde après ça, mais comme je l'ai déjà dit, il est plus facile de relever et de parler des défauts de ce qu'on a véritablement apprécié quand c'est juste une appréciation globale. Voici donc ici les points de Kick-Ass 2 qui m'ont déçu : Un humour trash qu'on aurait pu éviter, et un non respect du comics aux moments où il aurait pu être judicieux de s'en inspirer.

Mais si ce deuxième volet ne vaut pas le premier, il a néanmoins quelques bons points également !
Déjà, avec le changement de réalisateur, j'avais peur de retrouver juste les mêmes personnages mais pas le même univers. Et j'ai bien eu tort, puisque plus fidèle que jamais, le début du film nous met directement dans l'ambiance du premier, avec la narration en voix off de Dave ainsi qu'un début plutôt détendu.
D'ailleurs, la structure du film est exactement la même que pour le premier film : Début assez détendu et drôle, rencontre d'autres super héros, la merde arrive et combat final.
Dans le 1, ça avait très bien marché, puisque d'un début assez innocent on arrive à une deuxième partie beaucoup plus sombre et Ô combien plus classe qui nous ammène des scènes magnifiques (comme le sauvetage de Big Daddy par Hit Girl).
Dans le deux, en dehors du fait que la construction est donc la même (et que ca se voit), ça aurait pu passer, mais je n'ai pas trouvé que la deuxième partie du film était assez sombre.
C'est de là en fait que vient ma plus grande déception du film : Il n'est pas aussi sombre que ce que j'espèrerais. Le comics avait amorcé une histoire beaucoup plus sérieuse et violente, avec meurtres et viols de la part du MotherFucker.
La scène de viol dans le comics n'était biensûr pas illustrée mais juste d'y penser rendait le MotherFucker vraiment terrifiant, alors que dans le film, il est juste ridicule.
Alors c'est voulu évidemment, comme je l'ai déjà dit plus haut, mais du coup, à défaut de nous faire peur sur certaines scènes, ils privilégient l'humour lourd et décalé, mais qui du coup n'avait rien à foutre là. Je pense justement au moment où MotherFucker et sa bande vont chez NightBitch (Katie Deauxmas dans le comics, et c'est justement elle qui se fait violer). A la place de laisser penser qu'il s'est passé quelque chose ou de juste montrer un passage à tabac violent, on nous sort le MotherFucker qui n'arrive pas à avoir une érection. Du coup, un des moments qui dans le comics montre que la rigolade est finie, nous pousse ici à nous marrer encore une fois, laissant le film dans une ambiance décalée du début jusqu'à la fin quand le premier avait su faire la part des choses.

Bon, j'avais dit que je venais sur les points positifs !
Un respect de l'univers donc, on retrouve également quelques aspects BD comme dans le premier, par exemple quand le MotherFucker trouve les noms de ses tueurs, où on nous les présente sous forme de dessins. Les "Ailleurs" au début d'une scène pour nous situer où les sous titres sont également fait en forme de bulle, ce qui était plutôt sympa.
En dehors de ça, les nouveaux personnages sont assez cool, mais n'ont pas assez d'importance à mon gout. Alors oui, je reviens critiquer, mais le fait qu'ils ont tout pour faire les choses bien mais qu'ils ne les font qu'à moitié. C'est en tout cas l'impression que j'ai. Le personnage de Donald Faison est plutôt sympa, tout comme celui de Jim Carrey. Attention, re spoilers !
Son personnage est sympa et même attachant, ET pour le coup je vais être content alors que d'autres gueuleront : sa mort était bien placé. Alors j'étais un peu dégouté, parce qu'il n'est pas resté très très longtemps, mais au moins, ça montrait que si le MotherFucker était ridicule, il pouvait en revanche bien passer à l'acte. Le reste n'a pas suivi malheureusement, mais c'était un bon début, celui qui aurait pu entamer la suite que je voulais.

//images1.wikia.nocookie.net/__cb20130402052332/kick-ass/images/d/d1/Justice4evr.png

Il y a également de bonnes scènes, comme celle où le Colonel va rendre une petite visite aux chinois lors de leur partie de poker. Cette scène me rappelle énormément l'arrivée de Hit Girl dans le premier film, lorsqu'elle défonce tout le monde sous les yeux ébahits de Kick-Ass et sur la musique "Banana Split". Ici, c'est le colonel, Kick-Ass et leurs amis qui défonçent tout le monde de la même manière, sur une version de "When The Saints Go Marching In" assez différente de ce dont on a l'habitude, qui rappelle vraiment l'ambiance de Kick-Ass que je voulais retrouver. Il en est de même pour le combat final qui se fait sur la musique de Tetris. Les musiques sont encore une fois énergiques et collent bien aux scènes, quitte à rapeller un peu trop le premier film, mais je ne vais pas m'en plaindre cette fois-ci.
Les scènes d'actions sont également toujours aussi violentes et sanglantes (on a quand même vu pire), ce qui colle donc encore une fois à ce que j'avais envie de voir.

Voici donc les quelques points positifs, même si cela fait un peu court, d'autant qu'ils sont parsemés de critiques, mais c'est malheureusement tout ce que j'ai relevé.
Le film se finit sur une morale comme je l'ai dit, ce qui ne m'a pas dérangé, puisque porté par la voix d'Alexis Tomassian, elle nous rappelle assez les fins des épisodes de [Scrubs], ce qui pour le coup, ne pouvait que me plaire. (Surtout que cette morale se fait sur des images de Donald Faison (qui lui n'avait pas la même voix que dans [Scrubs] !))
Cette morale m'a donc plu, mais aurait eu beaucoup plus d'impact si les évènements qui la précède n'avait pas été pris au second degré.

Tout est une question d'attentes en fait : Ceux qui n'en attendait pas grand chose l'ont sans doute apprécié, alors que moi, qui espérait retrouver le côté plus sérieux du premier (en tout cas pour la deuxième partie) a largement été déçu de ce coté là.

Un Kick-Ass 3 est en préparation et sera le dernier, clôturant ainsi la trilogie et l'histoire de mon super héros préféré. En espérant juste qu'il ne soit pas plus fidèle en matière d'univers puisque c'était le cas, mais dans la manière dont sont traités les évènements. Un retour de Matthew Vaughn à la réalisation arrangerait-il les choses ?

Voilà, je crois m'être beaucoup répété, mais au moins j'ai vraiment dit tout ce que j'avais à dire. Je ne saurais trop vous conseiller quant à aller le voir, j'étais déçu en raison du fait que j'avais lu les comics. Pour ceux dont ce n'est pas le cas, alors peut-être, et même sans doute que vous l'apprécierez plus que moi.
Il faudra d'ailleurs que je le regarde à nouveau, maintenant que je n'ai plus aucune attente, pour m'en faire une nouvelle idée, sans être obligé d'en faire un article juste après pour en relever tous les défauts.


21/08/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi